1. Accueil
  2. Le Blog CAL&F

Les 7 raisons qui expliquent le succès de l'affacturage

 

Avec 320 milliards d’euros de créances prises en charge par l’affacturage en 2018, ce mode de financement signe un nouveau record en France ! Retour sur les clefs d’un succès qui inspire de plus en plus d’entreprises.

 

1. L'affacturage finance le BFR

Contrairement à une idée largement répandue, l’affacturage n’est pas un produit de crise ! Bien au contraire : quand une entreprise voit son carnet de commandes augmenter subitement, son besoin en fonds de roulement augmente également.  L’affacturage permet alors de financer ce BFR via le règlement immédiat de ses factures émises.

 

2. L’affacturage libère des ressources

Pointer les factures, relancer les clients,… Le recouvrement devient vite une activité chronophage, pour les indépendants comme pour les grandes entreprises. Le temps perdu à obtenir le paiement des factures n’est pas consacré à l’activité première de son métier et au développement de son business... Confier cette tâche à un organisme spécialisé permet une allocation plus judicieuse de ses ressources.

 

3. L’affacturage améliore les capacités de financement de l’entreprise

L'aspect hors bilan du factoring joue un rôle décisif. Les ratios du bilan s’améliorent, avec un effet positif et immédiat sur le coût et la disponibilité des autres crédits de l'entreprise.

 

4. L’affacturage évite le risque d’impayés

Avec l’affacturage, l’entreprise se protège des risques d’impayés de ses clients. Le risque sera assumé par le factor et l’entreprise n’aura pas à craindre de défaillance de ses clients.

 

5. L’affacturage diminue les délais de paiement

Dans la majeure partie des cas, les sociétés de factoring parviennent à recouvrir les factures plus rapidement que le client lui-même. Leur expérience et leur notoriété poussent les débiteurs de respecter les délais impartis. Personne n’a intérêt à passer pour un mauvais payeur auprès d’un partenaire financier.

 

6. L’affacturage finance le développement des PME

Plus flexible que les crédits bancaires classiques, le factoring offre un financement qui suit les besoins de chaque entreprise, en particulier les PME. Si le chiffre d'affaires  progresse et que l'entreprise émet davantage de factures, le financement augmentera également. Le factoring est très intéressant, en particulier pour les PME en expansion.

 

7. L’affacturage est modulable selon les besoins de l’entreprise

Chaque client d’un factor choisit le volume de facturation qu’il souhaite confier et le but poursuivi : le financement de la trésorerie en phase de démarrage, le financement de créances pour assurer sa croissance ou le financement d’un développement international. Il s’adapte à toutes les entreprises, peu importe leur taille ou leur chiffre d’affaire, artisan comme grand groupe.

 

 

Chiffres clés Blog

 

Chiffres clefs

  • 40 000 entreprises ont eu recours à l’affacturage en 2018
  • La France, pays n°1 en Europe pour l’affacturage
  • 73 millions de factures traitées en 2018 en France
  • 33% de PME parmi les entreprises qui ont recours à l’affacturage

 

source : ASF France