1. Accueil
  2. Le Blog CAL&F

Et si vous équipiez votre commerce grâce au crédit-bail ou la location financière ?

 

Alors que les soldes d’hiver battent leur plein, les professionnels imaginent déjà leurs prochains temps forts commerciaux. Pour faire évoluer ou transformer leur boutique, le crédit-bail constitue un moyen de financement souple, efficace et adapté à toutes les activités.

 

Remplacer les vitrines réfrigérées vieillissantes de sa boucherie ? Disposer d’un équipement informatique modernisé pour son magasin de prêt-à-porter ? S’équiper d’un nouveau four pour sa boulangerie ? Des investissements nécessaires, mais souvent lourds pour des petits commerces.

Au risque d’obsolescence rapide de ces acquisitions, s’ajoute le poids financier de ces équipements. Ils peuvent vite entamer une trésorerie, réduire la capacité d’emprunt et limiter le potentiel de réaction en cas de coup dur.

Face à ces risques, de nombreux commerçants optent pour le crédit-bail mobilier. Cette méthode de financement rencontre un succès croissant, notamment en raison de sa souplesse et de sa flexibilité. Contrairement au prêt classique, la mensualité payée pour la location n’apparaît pas dans le bilan de l’entreprise. De quoi préserver intacte sa capacité d’emprunt pour d’autres investissements ! Les loyers payés sont intégralement déductibles du résultat de l’entreprise. L’impôt s’en trouve ainsi allégé. Quant à la TVA, elle est prélevée, progressivement, à chaque mensualité, ce qui évite un décalage important entre TVA payée et TVA collectée.

Pour tous les équipements

Tous les professionnels, quel que soit leur statut, peuvent souscrire un crédit-bail mobilier pour toutes sortes de matériels. Vitrine, four, présentoir, …  Le protocole est simple : le commerçant sélectionne lui-même l’équipement qu’il désire et se rapproche ensuite de son banquier pour le financer en crédit-bail. Les deux parties s’entendent ensuite sur les termes du contrat, en particulier la durée.

Le matériel informatique est particulièrement adapté au crédit-bail, notamment en location financière : avec ce financement, il devient possible de renouveler ses ordinateurs régulièrement et d’éviter l’obsolescence rapide de ces produits. Pratique aussi pour être toujours à jour, par exemple avec un logiciel de caisse dernier cri qui fera gagner du temps et améliorera la satisfaction des clients.

Des services associés

Les contrats peuvent prévoir une large palette d’assistance, notamment en cas de panne. Une vitrine qui dysfonctionne, un réfrigérateur industriel qui ne respecte pas ses spécifications et c’est toute l’activité du commerce qui peut se retrouver menacée. Tous les biens mobiliers à usage professionnel, neuf ou d’occasion, qui nécessitent un entretien régulier peuvent faire l’objet d’un contrat de location avec prestations. Le prestataire fait alors l’objet d’un agrément, gage de son aptitude à honorer ses obligations vis-à-vis du client.

Un matériel devenu inutile, une évolution de l’activité, un déménagement qui nécessite un nouveau mobilier, … Le crédit-bail s’adapte à la vie de l’entreprise et l’accompagne dans ses différentes étapes pour contribuer à son développement et accélérer son business.